ENTRAIDE ANIMA-DEUIL « L’ASSOCIATION » 400 300 Chantal Chiarotto

ENTRAIDE ANIMA-DEUIL « L’ASSOCIATION »

« NOUS SOUHAITONS ENLEVER LE TABOU DU DEUIL ANIMALIER ET AIDER UNE GRANDE MAJORITÉ DE PROPRIÉTAIRES A MIEUX LE VIVRE ET A LE DÉPASSER… »

1) PERDRE UN VRAI COMPAGNON DE VIE…

Tu n’es plus la ou tu étais, mais tu es partout là ou je suis…

Comment faire face à l’inévitable ?

« Il n’est jamais facile de perdre… »

Un jour ou l’autre, chaque être humain est confronté à la mort d’un proche. Savoir cela ne nous prépare pas au séisme émotionnel que nous vivons lorsque la situation se présente  à nous dans la réalité ; pourtant la vie est ainsi faite, rien n’est éternel et, nous devons nous y préparer. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de la perte de son compagnon animal ? Comment gérer sa tristesse et, avancer sans lui ? Comment mieux vivre ces adieux ? C’est pour apporter un peu d’aide à ceux qui en ont besoin durant cette période difficile de deuil que l’Association « Entraide Anima-Deuil » (Gard Occitanie) a été créée en 2019 par Madame Chiarotto Chantal Présidente et, Fondatrice.

Faire le deuil d’un animal domestique : est-ce la même chose que pour une personne ?

« La perte d’un animal provoque une douleur et une tristesse parfois aussi intense que la perte d’un proche humain… » 

Il y a des liens impossible à expliquer, c’est comme si les deux âmes étaient destinées

Nos rapports avec nos animaux de compagnie ont bien changés. De nos jours, nos animaux sont une partie importante de nos vies, des compagnons fidèles et constants ; des maîtres de vie. Nous les aimons comme des amis, voire comme des frères ou parfois même des enfants. Les animaux de compagnie occupent souvent autant de place que les êtres humains dans la vie de leurs maîtres. Lorsqu’ils décèdent, leur absence peut créer un vide aussi douloureux que la perte d’un proche et, un vrai travail de deuil est nécessaire, d’autant plus difficile qu’il est souvent incompris et sous estimé ; pourtant le deuil d’un animal n’en demeure pas moins douloureux pour ceux qui perdent leur fidèle compagnon.

C’est ce rapprochement avec la perte d’un proche qui est souvent critiqué par ceux qui ne saisissent pas ce qu’implique la mort d’un animal de compagnie. Pour certaines personnes, la mort d’un animal sera effectivement plus douloureuse que le décès d’un parent. Cette peine est propre à chacun et dépend de son histoire de vie. Certaines pertes sont elles moins souffrantes que d’autres ? On ne peut pas comparer et hiérarchiser les souffrances des autres, elle est relative à chacun et ne se compare pas.

Faire le deuil de votre animal : c’est souvent affronter l’incompréhension des autres

« Pas toujours facile d’en parler à l’entourage et, pourtant… »

Il faut accepter l’idée que ces émotions peuvent survenir à tout moment et dans n’importe quel ordre, et rien ne sert de lutter contre cela…

Ainsi donc, le deuil d’un animal comporte les mêmes étapes que celui d’un être humain : (déni, colère, culpabilité, tristesse) ;  des étapes qui ne se traversent pas forcément dans un ordre préétabli, comme l’explique Marina von Allmen vétérinaire :

« Elles peuvent surgir en boucles et certaines peuvent même être « zappées », pour resurgir lors d’un autre deuil ». 

S’il est difficile de parler de cette peine autour de soi, c’est pourtant essentiel, il faut continuer d’en parler ! C’est vital de parler de cette perte et, de la souffrance qu’elle cause. Se taire ne fait qu’aggraver et intensifier son désespoir, compliquer et prolonger le processus de deuil. La vétérinaire Marina von Allmen affirme :

« Tout garder pour soi ne fera qu’augmenter notre sentiment de désespoir, ce qui prolongera la durée de notre deuil. Si nous refoulons nos émotions, elles risquent de ressortir plus tard dans d’autres circonstances » .

Et, si son entourage ne comprend pas cette douleur ou qu’il ne sait pas comment aider, ce qui est bien souvent le cas, mieux vaut se tourner alors vers son vétérinaire, des psychologues, des spécialistes du deuil animal, ou participer à des groupes de soutien sur le sujet pour ne ne pas avoir à surmonter seul cette épreuve si douloureuse et sensible. Besoin d’en parler ? Alors permettez-vous d’aller chercher de l’aide si vous en avez besoin. Nous méritons soins et attention durant cette épreuve !

Faire le deuil de son animal : une étape douloureuse peu considérée

« La mort de l’animal de compagnie, un deuil comme un autre… »

Le manque est le pire sentiment qui puisse exister

Dans notre société occidentale où il y a de moins en moins de place pour la mort, celle-ci est de plus en plus absente, occultée, n’ayant pas de place dans une culture basée essentiellement sur le paraître, où il faut avant tout être jeune, mince et en bonne santé, où tout va tellement vite. Pour le citadin, en général, a moins qu’il ne vive dans un milieu social très pauvre, ou très violent dans un pays en guerre, ou en proie aux épidémies, la mort d’un animal aimé est très souvent sa première expérience de deuil. Sa première expérience de la « souffrance d’un proche », de la maladie, puis de la mort, la vue d’un cadavre.

Beaucoup de comportementalistes considèrent que nous avons des liens presque biologiques avec notre animal. Celui-ci est considéré comme un ami ou un membre de la famille. Affronter la rupture d’une relation importante, c’est une page de sa vie qui se tourne, et, si c’est la première fois, c’est un grand pas vers la maturité.

« Assez fréquemment, cette première expérience vécue à l’âge adulte, est très mal vécue, car il n’y a pas eu de « préparation » à cet événement, somme toute aussi naturel que la vie. Devant le deuil de leur animal familier, tous les maîtres sont égaux, et cette souffrance fait partie de la fin de la vie que nous avons partagé avec ce compagnon ». 

lorsque l’animal disparaît il est normal de ressentir un sentiment douloureux de chagrin et de perte…

Ainsi donc, pour les amoureux des animaux, le décès de leur petit compagnon est une épreuve particulièrement difficile à traverser. Si vous êtes dans cette situation, sachez que vous allez au devant d’une période contrariée et difficile, « qui peut vous plonger alors dans de vives émotions » mais nécessaires durant laquelle vous aurez certainement besoin de soutien pour la perte de votre compagnon animal. Aide et réconfort sont souvent nécessaire.

2) POURTANT DES SOLUTIONS EXISTENT POUR SUPPORTER SON CHAGRIN ET TROUVER DU RÉCONFORT…

« Il n’y a pas de recette magique mais il existe quelques solutions pour réussir à avancer et entamer son deuil avec plus de sérénité… »

L’association Entraide Anima-Deuil

En parallèle des consultations en individuel d’accompagnement de la fin de vie animale et d’accompagnement du deuil que je propose depuis déjà quelques années, dans le cadre de mon activité principale de Thérapeute en Relation d’aide et, spécialiste en Deuil animalier ; l’association « Entraide-Anima-Deuil » PRENDS LE RELAIS ! 

« En tant que personne qui aime et qui a perdu son animal qui lui était cher, vous méritez compréhension et réconfort en ces temps douloureux… »

Le possesseur d’un animal de compagnie appréhende toujours, un jour ou l’autre, la perte de ce dernier. Avec raison, puisqu’il s’agit là d’une expérience difficile à mener pour nombre d’entre vous. C’est pour apporter un peu d’aide à ceux qui en ont besoin durant cette période sensible que l’association prend le relais et vous accompagne dans ce deuil animalier en vous donnant les moyens de mieux le vivre et le traverser. J’ai créée « Entraide Anima-Deuil » en 2019 , intéressée par tout ce qui touche au sujet de la mort et du deuil, j’ y consacre des conférences et, des articles et organise des groupes de parole autour du deuil d’animaux, des ateliers etc.

Accompagner le processus du deuil en utilisant les techniques corporelles et la relaxation …

« Entraide Anima-Deuil » est une association sans but lucratif, totalement dédiée à l’accompagnement de personnes endeuillées d’animaux. Elle est née du besoin d’aider les gens à passer au travers de leur deuil et, surtout contribuer à enlever le tabou de ce deuil grâce à nombreuses de ses missions. Ainsi, depuis sa création récente l’association « Entraide Anima-Deuil » propose plusieurs services complémentaires aux consultations déjà proposées individuellement suite à un décès. Quelle que soit la raison pour laquelle vous visitez notre site, nous vous souhaitons bonne lecture de cette page et vous assurons que nous sommes à votre service !

Vous êtes en deuil d’un animal ?

LES SERVICES OFFERTS :

Contribuer à informer le public sur le deuil animalier par :

Des conférences : (promouvoir l’information du public concernant tout ce qui touche au deuil animalier) ; promouvoir des publications ; un site internet et, autres prestations….

Si vous êtes en deuil pour votre animal de compagnie ou que vous ayez d’autres raison de vous intéresser au sens de la vie avec votre animal, à la mort, à l’euthanasie et, au deuil animalier : des conférences « GRAND PUBLIC » ont lieu à Nîmes Gard. Il est possible aussi d’organiser des RENCONTRES pour un groupe de participant spécifique…

Conférences, rencontres…

Offrir aide et écoute à toute personne en deuil d’un animal qui s’adresse à elle…

Organiser des groupes de soutien et des cafés-deuil pour endeuillés… La mise en place d’une ligne d’écoute téléphonique spéciale pour personnes en deuil d’un animal de compagnie…

« Ce n’est pas tout le monde qui aime aller en thérapie individuelle, le groupe permet d’exprimer son vécu et, d’entendre les histoires des autres, les voir avancer dans leur deuil, permet de croire que pour nous aussi ça va aller mieux ! Parler permet de sortir de l’isolement, ce qui est toxique dans le deuil animalier ! Ainsi, la participation à un groupe d’entraide peut être un moyen efficace de prendre soin de vous et, de votre chagrin ».

Si vous avez vécu ou vous vivez le deuil d’un animal, ressentis et questionnements sont peut-être douloureux pour vous. Vous cherchez un lieu d’écoute et de partage avec des personnes qui comme vous sont en deuil d’un animal. Entraide Anima-Deuil et moi même Chantal Chiarotto qui accompagne les personnes en deuil d’animaux, vous invite à échanger avec d’autres personnes endeuillées d’animaux :

Dans un groupe de paroles ; ouvert à toute personne concernée par la perte d’un animal…

Ligne d’écoute téléphonique…

Pour les personnes en deuil d’animaux, j’ai développé en 2018 un programme mensuel spécifique suite au besoin identifié dans le milieu.  Il comporte 5 rencontres thématiques d’une durée de 1h30 afin de partager, sans jugement, la douleur que vous vivez suite à la perte de votre compagnon de vie. Le groupe de deuil animalier est animé par moi-même pour qui comme vous, « l’animal est plus qu’un animal ».

S’il y a eu un animal dans votre vie auquel vous étiez très fortement attaché et dont la mort vous a particulièrement touché et attristé ;
– Si vous avez de la peine à faire le deuil de cet animal ;
– S’il y a des choses que vous auriez voulu faire, des mots que vous auriez voulu dire pour marquer sa disparition ;
– Si vous avez des sentiments de culpabilité ou des regrets ;
– Si face à cette situation vous vous sentez seul et incompris par votre entourage ;
– Si vous ne vous êtes pas donné le temps ou le droit de vivre votre tristesse,… et
c.

Ou dans un café qui dédie un espace privatisé à ces échanges…

« L’association à également une ligne d’écoute spéciale pour personne en deuil d’un animal de compagnie… »

Un peu de réconfort ?
Besoin de partager cette épreuve ?

Appeler ANNICK au N° 06 17 90 03 85 les mercredis de 16 h à 19h…

Appeler CHANTAL au N° 06 15 62 75 18 les lundis de 16 h à 19h…

Cercles de paroles…

Contribuer à la recherche en vue de faire évoluer les attitudes face à la mort et au deuil…

« Même si au moment où j’écris ces lignes nous sommes en mars 2020, le deuil animalier demeure un deuil banalisé et peu reconnu par notre société…  Mon objectif ici est de vous sensibiliser à ce deuil qui est méconnu, moins connu que plusieurs autres. Cependant, il est un vrai deuil… N’en doutez pas ! Je vous invite à respecter la personne qui apprend à vivre sans cet animal qui a partagé sa vie pendant plusieurs années ».

LE DEUIL PEU OU NON RECONNU : le deuil peu ou non reconnu est celui qui concerne une personne vivant une perte qui n’est pas publiquement validée, par exemple lorsque l’intensité de la relation avec le défunt est secrète ou n’est pas socialement reconnue. Ceci peut concerner notamment l’ex-conjoint, une relation cachée, un ami, un collègue, un élève, un enseignant, un conjoint de même sexe, un animal… Ne pas pouvoir exprimer sa souffrance ni témoigner son affection est une déchirure. Ce lien était particulier, irremplaçable et le chemin de deuil sera bien souvent solitaire. Les deuils vécus par les personnes âgées peuvent être sous-estimés ou ignorés. Celles-ci sont supposées moins souffrir car elles sont âgées, ont vécu beaucoup de décès de proches et sont fréquemment touchées par les pertes. L’intensité de leurs liens aux autres peut rester forte et ces nouveaux deuils raviver les plus anciens. La douleur liée au décès d’un animal de compagnie peut faire partie de ces pertes peu reconnues. Le deuil animalier est un deuil compliqué en ce sens, qu’il est caché… Ces deuils non reconnus, non entourés peuvent comporter des risques de complication…

« Lorsque un animal meurt, c’est un deuil, comparable à celui qui se vit lors du décès d’un être humain. Pourtant, la douleur particulière ressentie à la mort d’un animal reste presque un sujet tabou. N’est-ce pas faire preuve de « sensiblerie », dans ce monde où tant d’êtres humains souffrent et meurent ? Pourtant, cette souffrance bien réelle doit être vécue pour ensuite pouvoir être dépassée… »

Vous travaillez de près ou de loin avec les animaux, vous êtes en contact avec des propriétaires d’animaux ?

 LES SERVICES OFFERTS :

les animaux de compagnie, leurs propriétaires et, les professionnels de la santé et en santé animale…

Afin de rendre plus aisé le travail en clinique vétérinaire des ateliers seront bientôt accessibles et proposés par l’association « Entraide Anima-Deuil ». Ces rencontres en petit collectif en salle seront réservés au personnel ASV et ou à des étudiants en santé animale ou formation animalier… Faire face à la mort de l’animal de compagnie, comment aider les clients à mieux vivre leur deuil, etc.…

 Gestion de la relation avec un client endeuillé…

Professionnels animaliers tous milieux… Apprendre pour mieux comprendre le deuil animalier,

La meilleure façon d’enlever le tabou du deuil animalier, c’est par la connaissance. Aussi, dans le souci de protéger le public, l’association met à la disposition de tous ceux qui travaillent de près ou de loin avec les animaux et sont en contact avec des propriétaires d’animaux des ateliers spécifiques sur le sujet… Qu’est-ce que le deuil animalier ? Le vécu et les émotions, que dire ? que faire ? Comment aider quelque qui vit un deuil animalier ?

Lever le tabou du deuil animalier ? C’est tout d’abord éduquer tout ceux qui travaillent de près ou de loin avec les animaux…

Soutenir les endeuillées dans leur parcours de deuil. Vous aussi vivez un deuil, comment vous en sortir ?

L’association propose également des ateliers : (accompagnement au deuil de l’animal) pour des professionnels de la psy, qui ont déjà leur diplôme pour pratiquer et qui veulent être à l’affût de cette demande grandissante : (la gestion du deuil animalier)… Se familiariser avec le processus de deuil animalier, comment vivre avec tous ces deuils. Et, bien d’autres sujets….
 

Demandez de l’aide, si vous en ressentez le besoin. Le deuil animalier est un vrai deuil… 

L’ASSOCIATION

NOS RESSOURCES …

« Vous aimez les animaux ? Vous avez été touché par un deuil ? Ou vous avez une autre motivation ? L’association Entraide Anima-Deuil est un organisme sans but lucratif. Il a besoin de VOTRE AIDE FINANCIÈRE pour mettre en place ses activités autour du deuil de l’animal… »

L’association réalise ces buts par les cotisations de ses membres, par la participation financière du public, par des dons, le produit des activités de l’association : (ateliers de relaxation & de méditation, café deuil, conférences, ateliers de formation autour de la mort et du deuil de l’animal) etc,… 

NOS PRIORITÉS…

« Parce que La douleur et le vide créés par son décès sont immenses… l’association aide les personnes endeuillées d’animaux à surmonter la mort, la perte de leur compagnon animal… »

L’engagement de l’association et les convictions de ses représentants reposent sur les valeurs suivantes : le respect inconditionnel et le soutien des personnes ayant recours à Entraide Anima-Deuil , de leur besoin d’être écoutées et, de partager leur vécu, de rompre l’isolement et la solitude autour du deuil d’un animal, de mieux vivre le deuil de leur animal, tout en douceur malgré ses inévitables montagnes russes, de trouver un nouveau sens à leur vie avec la douleur du manque . La disponibilité aux besoins d’information et de compréhension du deuil animalier « Apprendre pour mieux comprendre », soutenir un proche endeuillé d’animal. La confidentialité. La collaboration avec des organismes sensibilisés à ce type de deuil…

QUI SOMMES NOUS ?…

« Les activités et les services proposés par l’association vont contribuer à la mission que nous nous sommes fixées en ouvrant cette page : offrir aide et écoute à toute personne en deuil d’animaux qui s’adresse à elle. Contribuer à informer le public sur le deuil animalier et autour du deuil de l’animal : ( la mort, l’euthanasie et, le deuil d’animaux)… »

Des professionnels de la psy, de la santé et, du social engagés dans l’accompagnement de personnes en deuil d’animaux. Des bénévoles qui ont traversées un deuil animalier et d’autres pertes et, désirent mettre leur expérience au service d’autres endeuillés d’animaux. L’association « Entraide Anima-Deuil  » n’a aucune appartenance politique ou religieuse ; elle est fondée dans l’esprit d’entraide, de soutien (aide naturelle et gratuite) entre personnes endeuillées d’animaux. Elle contribue également à enlever le tabou de ce deuil par l’éducation, la formation, la sensibilisation d’un public en lien avec les animaux , (professionnels et propriétaires). Enlever le tabou de ce deuil c’est lui donner la place qui lui revient et, c’est la mission de l’association, notre priorité…

UN LIEN AVEC LA VIE

Un lien jusqu’au bout de la vie…

« Si l’on n’a pas connu de lien profond avec un animal, on peut être tenté de croire que ce deuil est amplifié chez les personnes seules, les vieillards, les gens sans enfant. Rien n’est moins vrai, selon Marie-Ève Cotton. Cela n’a pas de rapport avec l’âge, le genre ou la solitude, mais avec le niveau d’attachement que nous avons avec l’animal… »

«  Le deuil est à la hauteur de la place qu’avait l’animal dans notre vie. Nous sommes des êtres d’attachement, alors si le chien est important, le deuil est important. » — Marie-Ève Cotton, Psychiatre

POUR CONCLURE

Communiquez avec nous, afin de connaitre les détails complets de nos services et activités proposés par l’association « Entraide Anima-Deuil » : (en terme de lieu, dates et, tarifs)… L’association se construit tout doucement, dans l’attente de la distribution et mise à disposition d’affiches, de flyers/dépliants. Présence sur Internet : site web, Facebook, Twitter, autres,…

LE DEUIL ET COVID 19 . Association fermée temporairement, mais à l’écoute de vos besoins…

Vous vous sentez seul(e), incompris(e), isolé(e), décalé(e). Nous pouvons vous accompagner pendant cette période difficile.

Avec AMOUR… l’association « Entraide Anima-Deuil »

Auteur : Chantal Chiarotto Thérapeute du champ du deuil et de la perte. Spécialisée en gestion du deuil animalier. Relation d’aide Homme/animal (animal miroir). Psycho-énergéticienne. Sophro-analyste. Psycho-relationnel…